Trouvez le meilleur crédit auto en quelques clics

Crédit auto, tout savoir

La voiture est devenue indispensable de nos jours. Les exigences de la vie quotidienne imposent l’usage d’un moyen adéquat de transport dans le monde actuel. Les transports en commun se sont multipliés au fil des années mais avoir sa propre auto est un gage de liberté et d’économie de temps. On se rend avec précision là où l’on désire aux heures voulues. La voiture revient souvent chère. Elle nécessite parfois plusieurs mois de salaires. Le financement ne doit plus être un handicap pour l’acquisition d’une voiture. Le crédit auto est la solution qui s’impose véritablement.

Qu’est-ce que le crédit voiture ?

Le crédit auto désigne un type particulier de crédit à la consommation. La banque ou un organisme financier met à disposition d’un client demandeur une certaine somme d’argent pour financer l’acquisition d’une voiture d’occasion ou neuve. Le crédit auto reste soumis aux textes de lois et règles du crédit à la consommation.

Le crédit automobile, en réalité, est un prêt qui est affecté spécialement et uniquement à un achat de véhicule. Il est formellement interdit avec les fonds alloués d’acheter une autre chose. Il est exigé au demandeur d’apporter les justifications de la nature de son achat. Il présente à cet effet la facture ou le devis. Le crédit auto est considéré par les bénéficiaires comme le moyen le plus facile pour acheter une voiture quand on ne dispose pas des fonds durant l’achat. C’est le service qui offre l’opportunité à une personne et même à une entreprise d’acheter un véhicule sans avoir au préalable toute la somme correspondante.

Dans la pratique, l’organisme financier ou la banque qui offre le crédit paye directement le vendeur de la voiture en lieu et place de l’acquéreur. En contrepartie, cet acheteur rembourse selon une mensualité donnée une part de la somme versée en plus des intérêts retenus. Il est possible de contracter un crédit auto pour financer une voiture, une moto, un utilitaire, une remorque, une caravane, un camping-car ou tout véhicule de loisirs.

Le prêt est utilisé également pour acheter certains accessoires auto ou pour payer des documents officiels indispensables. Le crédit auto sert également à financer les différents frais qui sont liés à l’acquisition d’une voiture. Les documents en question sont la carte grise, la certification d’immatriculation, l’assurance, l’extension de garantie. Le prêt auto permet d’assurer l’entretien et l’assistance d’un véhicule acquis entre temps. Les accessoires auto acquis grâce au prêt auto sont entre autres le coffre de toit, l’attache de remorque ou le marquage antivol.

Le client demandeur d’un prêt auto fixe la durée du prêt en tenant compte de sa capacité de remboursement par mois et de ses préférences. Il peut opter pour un remboursement rapide avec des mensualités considérables ou rembourser sur une période plus longue avec des mensualités moins importantes et plus douces. Il faut noter que certaines banques, pour alléger la tâche à leurs clients, proposent des crédits qui incluent l’achat du véhicule et des accessoires, l’assurance, l’entretien et même l’extension de la garantie proposée par le constructeur.

L’univers des crédits auto en France

Le crédit auto est appelé crédit affecté car il est destiné au financement d’un achat précis à savoir celui du véhicule. Il n’y a point d’impératif ou de contrainte relatifs au véhicule en question. Que ce soit une voiture neuve ou d’occasion, une citadine ou une berline qu’une citadine, une voiture à diesel ou à essence, un financement partiel ou total, seul la décision du demandeur est prise en compte.

e crédit automobile est proposé par les établissements de crédit, les banques, les enseignes commerciales et les concessionnaires auto. Les taux d’intérêts qui sont appliqués ainsi que les différentes modalités et clauses du contrat de prêt varient d’un prêteur à un autre. Toutefois, le crédit auto est bien encadré par l’Etat.

La première loi en matière de crédit date de 1078. Il s’agit de la loi Scrivener qui encadre sur toute l’étendue du territoire français le crédit à la consommation. La loi Scrivener a été complétée en 1991 par la Loi Neiertz. Cette loi sur le crédit conso régule le surendettement. Elle vise à prévenir tous les consommateurs des dangers du crédit. L’établissement qui prête doit en principe conserver un exemplaire de l’offre proposée. Il est tenu de respecter les taux retenus par la Banque de France.

La loi Neiertz a prévu les commissions de surendettement. Le but est d’amener l’emprunteur et le prêteur à définir clairement un accord à l’amiable pour les situations de défaut de paiement de l’emprunteur. Le crédit auto a connu des réformes majeures au cours de l’année 2011. Le but est de protéger réellement les intérêts des consommateurs. L’une des réformes contraint les banques et les établissements de crédit à présenter clairement une offre concise de prêt à la clientèle avant toute signature. L’offre porte certaines mentions obligatoires à savoir le projet de l’acquéreur, l’état du bien à acquérir, les modalités du contrat, le montant du prêt et les règles du remboursement.

La loi Pinel est intervenue le 17 mars 2014 pour jeter les bases réelles d’une réforme totale de la régulation bancaire. Cette loi est mise en vigueur pour relancer l’économie nationale.

La loi Hamon est intervenue en effet pour réformer toutes les mesures antérieures pour une protection optimale des consommateurs. Le crédit auto en tant que crédit consommation est soumis aux normes législatives et bancaires. L’organisme prêteur est obligé par le droit positif français à informer ses clients des différentes modalités de prêt et de remboursement. Il explique clairement les risques qui découlent de l’endettement et du sur-endettement. Il propose un autre type de crédit si possible tel que le crédit amortissable. Le client a ainsi tous les éléments pour comparer les offres de prêt afin de procéder à un choix judicieux. L’organisme prêteur doit vérifier la solvabilité de ses clients avant de déterminer l’obtention du crédit. La solvabilité des clients est vérifiée par les établissements de crédit et les banques chaque 3 ans.

Les établissements de crédit ont droit aussi à des garanties sérieuses avec la loi Hamon. Ils exigent pour toute souscription de crédit auto un descriptif ainsi qu’un justificatif du projet du client. Le montant d’un crédit auto varie en règle générale de 200 à 75 000 euros. Les délais de remboursement sont de 1 à 7 ans. Il faut noter que la durée minimum retenue est de 3 mois. Le remboursement du prêt débute à la date de livraison du véhicule. Au cas où, le véhicule n’est toujours pas livré dans les délais retenus avec le concessionnaire ou est défectueux, l’établissement prêteur est informé dans les plus brefs délais.

La différence du prêt voiture avec les autres crédits conso

Le crédit auto ou prêt auto est un crédit de la famille des prêts à la consommation. Certaines spécificités le distinguent des autres prêts dont principalement le prêt personnel.

Le prêt personnel est accordé à l’emprunteur par la banque ou l’établissement de crédit sans chercher à savoir la raison de l’acquisition et le bien en question. Le prêt personnel ne vise pas spécifiquement l’acquisition d’une voiture. Ce type de prêt est alloué à l’emprunteur quel que soit son projet. Il peut s’agir éventuellement de l’achat d’une voiture. Le montant de ce prêt est de 4000 euros à 75 000 euros. Son remboursement intervient après 5 ans. Ce type de crédit est particulièrement dangereux pour l’acquisition d’un véhicule. En effet, lors de l’annulation de la vente, l’emprunteur dans le cas du prêt personnel continue le remboursement de l’emprunt dans son intégralité. Par contre, le prêt affecté ou crédit auto ne prend en charge que l’acquisition d’un véhicule. Ce crédit présente l’avantage d’offrir une meilleure protection à l’emprunteur en ce qui concerne l’achat de véhicule de son choix.

Dans le cas du crédit affecté, l’emprunteur est tenu de justifier l’achat envisagé par une facture ou un devis qui montre de manière claire le prix d’achat. La durée de remboursement varie en fonction de l’état du véhicule. Elle ne peut aller au-delà de 7 ans pour une voiture à l’état neuf. Elle est de 6 ans au plus pour un véhicule d’occasion. L’emprunteur a le droit à de nombreuses garanties. Au cas où, le modèle de véhicule souhaité n’est pas livré ou l’est avec certains défauts de fabrication, la vente est annulée et par ricochet le prêt affecté. Il bénéficie d’un droit de rétractation d’une durée de 14 jours dès la signature du contrat. Il peut décider de ne plus acheter le véhicule en question. Il n’est pas tenu d’honorer forcément l’emprunt. Le crédit auto a des taux plus attractifs. Ceci s’explique par la forte concurrence sur le marché de ce produit financier. Les banques traditionnelles et la plupart des organismes financiers d’ailleurs rivalisent d’ingénierie pour rendre le milieu de prêt auto plus attractif. On retrouve par exemple des taux allant à moins de 1 % pour mieux attirer de futurs emprunteurs. De plus, la bonne mine du marché automobile et les multiples possibilités de financement, sont à la base des taux bas de prêt auto.

Les différents types de prêt auto

Il existe plusieurs types de prêt auto. Le premier de la liste est le pack auto. Comme son nom l’indique, c’est un pack qui inclut plusieurs modalités sur un véhicule à savoir le prêt, l’assurance dommage, l’entretien, l’assistance en cas de problème, de panne ou d’accident et l’extension de la garantie du constructeur. Le pack auto offre à l’emprunteur une baisse considérable des taux d’intérêt. L’emprunteur paye une mensualité unique pour tous les contrats souscrits. L’objectif est d’éviter au client à avoir à gérer plusieurs crédits. Le taux proposé dépend des organismes de crédit et des concessionnaires. L’emprunteur doit s’assurer de faire une comparaison des offres sur le marché afin de souscrire aux services qui lui sont utiles et nécessaires.

Le crédit-bail est une deuxième catégorie de prêt auto. Il est connu sous le nom de Location avec Option d’achat. Ce prêt permet à l’emprunteur de réaliser la location du véhicule pour une durée de 2 à 6 ans. La Location avec Option d’Achat est très prisée par les emprunteurs depuis un certain temps. Elle donne la possibilité à l’emprunteur de conduire un véhicule à l’état neuf et d’en changer à volonté. Les mensualités dans ce contrat sont fixes. A la fin de la durée retenue pour la location, il peut acquérir le véhicule sur demande. Il peut décider aussi d’acquérir ledit véhicule en levant l’option d’acquisition avant la fin de la location. Il peut prolonger ou résilier simplement le contrat. Parfois, la banque peut demander au début du contrat de location un apport initial. Le coût de l’emprunt est déterminé par le prix du véhicule au début et à la fin de l’emprunt, les services inclus et la durée exacte de la location.

Le prêt-relais auto constitue une solution qui vient de plusieurs prêteurs. Ils avancent une somme d’argent pour acquérir une nouvelle voiture en espérant la vente de l’ancien véhicule. L’emprunteur obtient un nouveau véhicule dans un laps de temps court. Il ne court aucun risque de se retrouver longtemps sans automobile.

La dernière catégorie est celle de la location longue durée. C’est un crédit qui ressemble à la Location avec option d’achat sauf qu’à la fin de la période de la location de la voiture, l’emprunteur ne peut point faire une demande d’acquisition. A la fin de la période de location, il ne peut en aucun cas devenir le propriétaire du véhicule. Il prend à charge dans les mensualités de l’emprunt tous les frais liés à l’entretien du véhicule. Dès que le véhicule tombe en panne, il a droit immédiatement à une nouvelle voiture. Cette formule de prêt est recommandée pour les conducteurs qui désirent louer des voitures à l’état neuf pour assurer à leurs clients un excellent rapport qualité/prix.

Les types de prêteurs de crédit auto

Le crédit auto est dans le lot des crédits à la consommation très réclamé et utilisé. La demande sur le marché est très forte et plusieurs entreprises se partagent le gâteau.

Les banques traditionnelles constituent les premiers prêteurs de crédit auto. Elles sont des partenaires privilégiés et sollicités en majorité par les demandeurs de crédit. Les banquiers ont une parfaite maîtrise de leurs clients en matière de véhicule. Il y a dès lors une facilité pour les clients à formuler les demandes. Les banques proposent de bons services avec l’accompagnement sur mesure d’un conseiller. Ce dernier accompagne les clients durant toute la période du crédit. Les taux proposés sont souvent élevés.

Les banques en ligne intègrent dans leurs offres des crédits auto. Certains établissements bancaires n’hésitent pas à proposer des taux assez attractifs. Ils font souvent cadeau à la clientèle des frais d’étude de dossier en plus de certains services gratuits. Avant toute souscription à un prêt auto, il est recommandé de prendre des renseignements auprès des banques en ligne qui disposent de meilleures offres de crédit.

Les spécialistes du crédit se distinguent par les taux agressifs proposés aux emprunteurs pour l’achat de voiture. Ils constituent de bons choix pour un emprunt rentable. Ils accompagnent la clientèle durant tout le processus d’emprunt. Ils offrent en outre des assurances et certains services.

Des assureurs offrent également l’opportunité d’acquérir des crédits auto. Les taux sont accessibles à tous en plus des assurances nécessaires. Les emprunteurs bénéficient d’un cumul de prêt, d’assurance auto et d’assurance-crédit. Le niveau de service est à l’image de celui des banques.

Les concessionnaires proposent les contrats de financement de l’achat de leurs modèles de véhicules. Ils ont pour la plupart des sociétés de financement. Les démarches d’acquisition deviennent plus souples et rapides. Les taux proposés sont acceptables même si les véhicules reviennent plus chers.

Quels sont les taux appliqués ?

Les taux d’intérêt qui sont pratiqués sur les prêts auto dépendent particulièrement de l’ancienneté de la voiture. Ils ne sont point fixes et diffèrent d’un organisme financier à un autre.

Pour un véhicule à l’état neuf, le prix d’acquisition de la voiture est plus élevé que s’il s’agit d’un véhicule d’occasion. Les mensualités à rembourser sont considérables et s’échelonnent sur de longue durée. Le taux d’intérêt est augmenté au niveau des banques. Il est revu à la baisse grâce à un apport personnel important. L’emprunteur dans ce cas précis à la possibilité de négocier véritablement le taux d’intérêt.

Les taux pratiqués sur les véhicules d’occasions sont plus bas et moins importants. La durée de remboursement est longue et allège la tâche à l’emprunteur. Lorsque l’organisme financier ou la banque finance l’achat d’un véhicule d’occasion, les risques encourus par l’emprunteur sont plus grands. Il se retrouve à faire face à des pannes récurrents au fil du temps. Il dépense des montants important pour réaliser l’entretien. Il se retrouve par moment dans de réelles difficultés financières pour rembourser son prêt. Au cours du mois de février de l’année 2017, le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) est passé à 2,26%. Il faut souligner que les taux proposés baissent chaque année en raison de la forte concurrence des banques et des établissements financiers avec les concessionnaires. Les taux proposés sont fonction du montant demandé et de la durée du prêt. Parfois, les taux bas sont plombés par certains frais de dossier assez élevés.

Les préalables à toute demande

Il est possible de faire la souscription d’un crédit auto chez un constructeur ou un concessionnaire directement. Cette solution assez pratique permet d’avoir de meilleures conditions de prêt. L’emprunteur peut négocier soit une remise sur le prix d’achat du véhicule, négocier l’ajout des équipements et accessoires à son pack auto ou soit verser un apport personnel. Des concessions ou constructeurs proposent un crédit auto avec un taux zéro. Dans tous les cas, il faut procéder à certaines analyses à son niveau pour jouir véritablement des différents avantages consentis sur un prêt auto. Il est nécessaire de bien choisir le véhicule. La première question à se poser est de savoir l’utilité de l’automobile envisagée. Avant la demande de prêt, il faut savoir de quel véhicule on a réellement besoin. Il est conseillé de procéder à un choix en prenant appui sur les besoins réels. Pour ceux qui sont en célibat ou vivent en ville, une petite citadine est préférée à une limousine. Lorsque la famille s’agrandie, il est possible de préférer au détriment d’un coupé sport, un monospace spacieux et confortable. Il est primordial de se demander si le véhicule sera à l’état neuf ou d’occasion. La voiture d’occasion est moins chère et ne met pas en péril le salaire mensuel. Le prêt pour le véhicule neuf par contre est plus facile à obtenir avec des garanties considérables. Dans tous les cas, la détermination de la possibilité d’emprunt est capitale. La capacité d’emprunt met plus en confiance la banque. Un apport personnel par exemple réduit l’emprunt et facilite l’accord de la banque. Lorsque l’emprunteur veut déterminer son apport, il est primordial de bien prendre les renseignements nécessaires sur le taux d’endettement. Au-delà d’un taux donné, les banques et organismes financiers sont réticents à accorder le prêt.

Des astuces pour obtenir un meilleur taux

La première astuce est de s’informer sur le crédit auto. Si c’est la première fois, il faut se renseigner sur le sujet en s’informant sur le crédit auto, son mode de fonctionnement, ses avantages et inconvénients et les meilleurs crédits auto.

La deuxième astuce vise à comparer les différentes offres de crédit auto. Cela permet avant tout de connaître réellement les taux pratiqués pour dénicher des offres alléchantes. Le comparateur de crédit auto en ligne est un moyen incontournable à cet effet. Il permet d’avoir une liste totale des offres de prêts auto. Les comparatifs en ligne sollicitent de la part de l’emprunteur les informations sur le type de projet, le montant à emprunter et la durée probable. Les comparateurs réalisent une estimation des mensualités en fonction des banques et organismes financiers. Les simulations se font très rapides. Les simulateurs et comparateurs sont très faciles à utiliser.

L’emprunteur doit demander par la suite un devis personnalisé pour mieux faire la comparaison. Il sauvegarde les simulations, prévoit un apport personnel et fait jouer véritablement la concurrence pour obtenir un meilleur prêt auto.